NouveauLogo3.png
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

Production Culturelle©​

2305, avenue du Séminaire,

local 1835-A,

Québec, Qc,

G1V 0A6

Notre histoire

Production Culturelle au fil des années

 

C’est à l’automne 2010 que remonte la naissance du sous-comité à volet communautaire au sein du Baccalauréat en communication publique de l’Université Laval. À la base, son unique mission était de remettre de l’argent à une œuvre de charité. Pour ce faire, le comité se finançait surtout par divers événements à caractère corporatif.


En 2012, le comité à volet communautaire s'est montré sous le nom de Commando Culturel. Essentiellement, la plus grande valeur du comité est l’entraide. Tous les gestes posés sont centrés autour de cette valeur.

 

Puis, en 2013, un vent de changement pousse le comité à s'afficher en tant que Production Culturelle. Une nouvelle image de marque voit le jour, donnant ainsi une nouvelle vie à un comité qui a des idées de grandeur.

 

C’est en 2014 que ce comité intègre l’élément de la culture à son image: Production Culturelle se donne comme mission de faire valoir la culture d’ici et les artistes émergents, tout en permettant aux étudiants du domaine de la communication de vivre une expérience semi-professionnelle. Leur événement final prend pour la première fois la forme d’un cocktail culturel avec divers artisans suivi d’un spectacle musical.
 

En 2019, Production Culturelle lance son nouveau site internet et son nouveau logo, et se positionne avantageusement à travers la relève dans le domaine des communications publiques. De surcroît, tout semble pointer vers un avenir prometteur pour la culture artistique locale.

 

Depuis, les activités de Production Culturelle présentent toujours et encore la culture sous ses multiples facettes, en plus de faire évoluer le comité à la hauteur de son potentiel et de sa valeur principale: l’entraide.

Historique des événements finaux

L’événement final organisé par les membres du comité Production Culturelle consiste en un spectacle musical mettant en scène deux ou trois artistes et/ou groupes émergents québécois. Ces artistes sont minutieusement sélectionnés et contactés par les membres du sous-comité Showtime. De plus, chaque année, les directeurs du comité choisissent un organisme qui leur tient à cœur auquel seront remis tous les profits engendrés par le spectacle final.

Euphoria 2017-2018

L’an dernier, le spectacle Euphoria présentait les groupes Harfang ainsi que Foreign Diplomats. Cette soirée haute en couleur prenait des airs psychédéliques grâce aux magnifiques décorations multicolores et aux diverses activités. Une roue de tirage avec des prix très intéressants comme deux billets d’avion Westjet pour n’importe où et un jeu de poches étaient à la disposition de tous. Lors du cocktail précédant le spectacle, plusieurs artisans d’ici présentaient leurs créations et offraient leurs services. Il y avait par exemple une friperie mobile, des tatoueurs de Tatouage Toutankhamon, des surfs de rue faits à la main par Clav’s Workshop et plein d’autres créateurs passionnés. Un band d’ambiance était également sur les lieux afin de divertir les spectateurs avant le grand moment. Plusieurs types d’alcool étaient aussi en vente et un DJ était sur place pour prendre le relais après le spectacle afin que la soirée puisse continuer longtemps. L’organisme qui s’est vu recevoir la somme de 7750$ est la Fondation Sourdine, celle-ci vise à soutenir financièrement l’École oraliste de Québec. 

Omerta 2016-2017

En 2017, Production Culturelle s’associait à Caravane, Rednext Level et Gazoline dans le but de produire Omerta. Ce spectacle ayant pour thème la prohibition rassemblait encore une fois de nombreux artisans qui s’étaient déplacés pour faire connaître leurs produits. Des tatoueurs étaient sur place afin de marquer de leur art ceux qui le souhaitaient et il y avait également différents kiosques proposant des produits uniques et personnalités tels des longboards, des casquettes, des choux à cheveux et des œuvres d’art. Des activités amusantes comme un stand de bras de fer, des jeux de dés et même un kiosque de coiffure KRWN occupaient le public avant l’entrée tant attendue des groupes sur scène. Évidemment, il était aussi possible de prendre un verre sur les lieux. Lors de cette édition, une somme de 10 000$ a été amassée et remise à Lauberivière, un refuge accueillant des sans-abris et des exclus sociaux en basse-ville de Québec.