Nouvel album de Sèxe Illégal : Spätkapitalismusik

Le 17 janvier dernier, le groupe de musique humoristique québécois, Sèxe Illégal, alias Paul Sèxe et Tony Légal, sortait leur quatrième album. Une production « disco-punk complètement wowow » produit à 100 % par le groupe qui est désormais indépendant. Duo qui a d’abord été découvert en tant que finaliste en 2011 du concours En route vers mon premier gala Juste pour rire.


L’album Spätkapitalismusik porte sur le thème de party de la fin du monde. Mélodiquement, cet album est un mélange de paroles au thème déprimant, d’une trame sonore joyeuse disco et d’une bonne dose d’humour. Les thèmes déprimants n’étant pas un obstacle pour l’humour souvent absurde du duo de musiciens.


Parmi les thèmes on retrouve notamment : la crise climatique avec la chanson Sixième extinction de masse, la surconsommation avec Amazon (Prime), les inégalités de la richesse avec Le Number One Hit de la galaxie, la pauvreté avec Salaire minimum et l’étalement urbain avec Dix30. Le tout dans une mélodie funky humoristique.


Le dernier album du duo Sèxe Illégal est une production 100 % indépendante. Sur Facebook, le groupe humoristique décrit l’album comme étant : « entièrement DIY qu’on a fait sans subventions, sas gérance, sans producteurs et sans répits ».


Pour l’instant, l’album n’est disponible pour l’instant qu’en version numérique ou en diffusion sur « cette app du démon » qu’est Spotify. « Merci d’écouter les tounes en repeat pour qu’on reçoive 45 cennes en 2026 » écrit le duo sur Facebook dénonçant les faibles redevances de la plateforme de diffusion musicale.


Fin de l’humour pour le groupe

Récemment, le Duo composé de Paul Sèxe et Tony Légal a annoncé qu’ils quittaient officiellement l’humour. Le Duo explique cette décision par le fait qu’ils étaient insatisfaits de leur « travail à l’intérieur des paramètres du showbiz et de la culture populaire ». Selon le Duo, ni eux, ni le public, ni le milieu n’y trouvaient leurs comptes.


Cependant, le groupe ne compte pas arrêter d’être drôle, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans leur podcast ou dans leurs musiques. Le duo compte continuer de faire leur art à leur manière et dans toute leur indépendance. Le tout avec leur sens de l’humour unique au monde.


32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout