• Andréanne Poulin

Une année... pleine de surprises

Mis à jour : janv. 17

Tour d'horizon des évènements musicaux de l'année 2020


C’est le cas de le dire, l’année 2020 avait plus d’un tour dans son sac. Malgré des conditions plus que spéciales, le milieu musical québécois a tout de même su nous surprendre avec son ingéniosité. Retour sur les moments musicaux qui nous ont fait du bien.


L’année commence en force avec le Show hors-bac « Brasse-Ville » de Production Culturelle. Bien loin de se douter des évènements à venir, c’est dans un Maelstrom Saint-Roch rempli à craquer que les groupes Boucane, Qarnaval et The Basement ont offert des performances à couper le souffle. Ce fut une soirée électrifiante et riche en découvertes musicales.


Quelques jours plus tard, c’était au tour de la 6e édition du Phoque OFF de nous présenter tout qu’un festival. Au menu, une centaine d’artistes émergents et de la scène alternative qui, ensemble, nous ont fait vibrer sur plusieurs scènes de Québec. Les festivaliers ont pu assister au lancement de Mort Rose au Maelstrom Saint-Roch ainsi qu’à plusieurs spectacles mettant en vedette la relève musicale sous toutes ses formes. Vous n’avez pas eu la chance de participer à cette dernière édition ? La 7e édition arrive à grands pas et c’est un évènement à ne pas manquer !

Gros Soleil en spectacle au Phoque OFF ©Jacques Boivin

Malgré l’incertitude planant sur le mois de mars, Production Culturelle nous offrit ce qui fut probablement le dernier bon vieux show de l’année 2020. Le magnifique décor de la Nef accueilli VISION 2020, une soirée combinant cocktail d’artisans et musique émergente, le tout au profit de l’Alliance Arc-en-ciel de Québec. Philémon Cimon, JORDANN et Simon Kearney firent de cet évènement un souvenir précieux.


Les mois d’août et de septembre sont marqués par la créativité des festivals qui ont dû se réinventer. Les contraintes du mois d’août firent revenir de ses cendres le Petit OFF du Festival OFF de Québec le temps de 5 concerts en plein air. Gaspard Eden, Anachnid, Narcisse, Yoo Doo Right et Perséide ont offert des performances magiques du haut des toits du centre-ville. Ces dernières sont aussi disponibles sur YouTube pour le bonheur de tous !

Anachnid en spectacle au Petit OFF ©Marion D.
Les Cowboys Fringuant à la Petite Affaire ©Jérôme Kearney

Optant pour une formule en tête à tête, le Festif ! de Baie Saint-Paul imagina La Petite Affaire, 5 journées de spectacles à plus petite échelle dans une ambiance intime. Malgré tout, les festivaliers n’ont pas été laissés sur leur faim grâce à une programmation digne de ce nom composée, entre autres, des Trois Accords, des Cowboys Fringuant et de Lou-Adriane Cassidy.


La Fête de la musique de Québec réussit elle aussi à charmer ses participants malgré les lourdes contraintes qui pesaient sur elle. C’est pendant deux jours que les festivaliers ont pu, à deux mètres les uns des autres, assister aux spectacles d’une panoplie d’artistes de tous genres tels que Mon amie souffrance, Delazur et plusieurs autres.


De son côté, le Festival de musique émergente a su se revirer de bord en moins de cinq semaines pour nous présenter 45 spectacles de 32 artistes tous plus talentueux les uns que les autres. Bien que la météo n’ait pas joué en la faveur de l’évènement, ce dernier fut un franc succès, notamment parce que ça fait du bien de sortir de chez soi de temps en temps !

©FME

Avec novembre vient le temps des galas et des remises de prix. Les talents musicaux québécois ont brillé de mille feux parmi les nominations et les gagnants de ces soirées de reconnaissance. C’est l’ADISQ qui ouvre le bal en compagnie de Louis-José Houde le 1er novembre dernier. On retrouve parmi les lauréats KNLO qui remporte l’album de l’année — Rap avec son album Sainte-Foy, Alexandra Stréliski nommée interprète féminine de l’année, Émile Bilodeau, interprète masculin de l’année, et Eli Rose comme révélation de l’année.

Bleu Jeans Bleu à l'ADISQ ©Eric Myre

Peu de temps après, ce fut au tour des Francouvertes de nommer leur grand gagnant. Les trois finalistes, Narcisse, Valence et Ariane Roy, ont tous livré d’excellentes performances. Toutefois, c’est Valence qui remporta la première place de cette compétition très serrée. Félicitation à tous les trois !

Valence aux Francouvertes ©Maryse Boyce

Pour couronner le tout, l’année se termina avec le GAMIQ le 6 décembre dernier. Avec Philémon Cimon, LaF et Mon Doux Saigneur parmi les gagnants de cette cérémonie, le milieu de la musique émergente a de quoi être fier. De plus, les Luciens de l’artiste de l’année et de la révélation de l’année ont été attribués respectivement au Deuxluxes et au P’tit Belliveau. Félicitation à tous les gagnants !


C’est grâce au travail acharné des passionnés de musique et à la résilience du milieu du spectacle que l’année 2020 ne fut pas seulement un grand confinement. En attendant des jours plus beaux, ce sont ces souvenirs de festivals sur trame sonore québécoise qui nous redonnent aujourd’hui le sourire. Vivement 2021 !

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout